BRUTUS


BRUTUS
BRUTUS

BRUTUS MARCUS JUNIUS (\BRUTUS 85-\BRUTUS 42)

Fils de Servile, une sœur de Caton d’Utique, et d’un Brutus partisan de Marius qui fut tué par Pompée après le siège de Modane, Brutus est peut-être aussi le descendant de celui qui fut un des fondateurs de la République romaine et qui contribua en \BRUTUS 509 à la chute des rois Tarquins. Plutarque, qui lui a consacré une de ses biographies dans ses Vies des hommes illustres , le montre orphelin, élevé par un oncle et passionné d’études philosophiques. Brutus apparaît comme un homme brave et réfléchi, et surtout comme un idéaliste qui accepte de rejoindre le parti de Pompée, pourtant meurtrier de son père, parce que ce dernier représente la République face aux menées factieuses de César et de ses partisans. Brutus fait donc passer, en démocrate, l’intérêt général avant ses ressentiments personnels. Ainsi préfère-t-il une république romaine, dont il sait qu’elle est aux mains des patriciens et de l’oligarchie sénatoriale, au césarisme et au despotisme d’un seul, même si celui-ci est soutenu par le peuple. Toute la conduite de Brutus est dominée par l’idéal républicain. Vaincu à Pharsale en \BRUTUS 48, il se met au service de César qui, pour se le concilier, le considère comme son fils. Il accepte même le poste de gouverneur en Gaule Cisalpine en \BRUTUS 46 et la fonction de préteur urbain en \BRUTUS 44. Ce stoïcien semble se soumettre aux lois du vainqueur. Mais il espère surtout que sa présence auprès de César permettra de sauver l’essentiel du régime républicain. Brutus ne connaît pas la haine, il n’a pas d’ambitions personnelles; mais lorsqu’il s’aperçoit que César pourrait un jour, en dépit de ses protestations apparentes, ceindre la couronne des rois, sa conscience se révolte et il accepte avec une calme résolution d’entrer dans la conjuration qui doit abattre le dictateur. Aux ides de mars, le 15 mars \BRUTUS 44, il est de ceux qui lèvent le poignard sur son père adoptif. Ce dernier, voyant que Brutus s’apprête à lui porter un coup, comprend qu’il est perdu et prononce en grec la célèbre phrase, cette interrogation douloureuse dont les historiens latins se sont fait l’écho: «Tu quoque, fili?» «Et toi aussi mon fils?» Et se couvrant de son manteau, il accepte la mort. Brutus qui n’est pas un homme politique n’a guère prévu de plan après le succès de la conjuration. Devant les réactions de Marc Antoine et du peuple romain, il doit prendre la fuite avec d’autres conjurés, parmi lesquels Cassius. Il lève en Orient une armée républicaine qui sera confrontée dans la plaine de Philippes à celles d’Octave et d’Antoine en octobre \BRUTUS 42. Cassius y est vaincu et tué, et Brutus comprend que sa cause est perdue. Il ne veut pas survivre à un monde qui tend vers une monarchie absolue et qui rejette les principes républicains. Il se tue en se jetant sur l’épée que lui tend son maître, le rhéteur Strabon. Plutarque prétend que Marc Antoine fit enterrer Brutus avec les honneurs. Suétone affirme en revanche qu’Octave lui fit trancher la tête et que celle-ci fut jetée en signe de vengeance et d’expiation aux pieds de la statue de César à Rome.

Brutus
(Dennis) (né en 1924) poète sud-africain d'expression anglaise. Emprisonné, il put s'exiler aux États-Unis.
————————
Brutus
(Lucius Junius) (VIe s. av. J.-C.) héros semi-légendaire romain. Il chassa de Rome les Tarquins et fonda la rép. (509 av. J.-C.).
————————
Brutus
(Marcus Junius) (v. 85 - 42 av. J.-C.) homme politique romain. Neveu de Caton d'Utique, il prit part, avec Cassius, au meurtre de César (44 av. J.-C.). Vaincu par Octavien et Antoine à Philippes (Macédoine), il se suicida.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brutus — is a Roman cognomen used by several politicians of the Junii family, especially in the Roman Republic. The plural of Brutus is Bruti , and the vocative form is Brute , as immortalized in the quotation Et tu, Brute? .Ancient Romans with this… …   Wikipedia

  • Brutus — ist der Name folgender Personen: Lucius Iunius Brutus († angeblich 509 v. Chr.), Konsul der römischen Republik nach dem Sturz des letzten etruskischen Königs Marcus Iunius Brutus (85 v. Chr.–42 v. Chr.), Anführer der Verschwörung gegen Julius… …   Deutsch Wikipedia

  • Brutus II — Brutus au Vert Écu Brutus II[1], connu sous le surnom de « au Vert Écu » est un roi légendaire de l’île de Bretagne (actuelle Grande Bretagne), dont l’ « histoire » est rapportée par Geoffroy de Monmouth dans son Historia… …   Wikipédia en Français

  • Brutus — Saltar a navegación, búsqueda Busto de Brutus por Miguel Ángel. Brutus es un busto en mármol, realizado en 1539 1540 por el escultor Miguel Ángel Buonarroti, se encuentra en el Museo Nazionale del Bargello en Florencia. Este encargo lo recibió a… …   Wikipedia Español

  • Brutus — Brutus, Zuname der zwei Junischen Geschlechter zu Rom, des patricischen, welches seinen Ursprung von den eingewanderten Trojanern ableitete, u. des plebejischen, welches aus dem patricischen hervorgegangen sein wollte. A) Patricisches Geschlscht …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Brutus — Brutus, 1) Lucius Junius, Roms Befreier von der Königsherrschaft und erster Konsul, Sohn des M. Junius und der Tarquinia, der Schwester des Königs Tarquinius Priscus. Als Tarquinius Superbus alle, die ihm gefährlich schienen, tötete, ließ er… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Brutus — Nom esentiellement porté dans les Pyrénées Orientales (également présent dans les départements d Outre Mer). Renvoie au nom de personne latin Brutus (l assassin de César). Le nom signifie en latin lourd …   Noms de famille

  • Brutus — A surname of the Junian gens. Association with betrayal traces to Marcus Junius Brutus (c.85 B.C.E. 42 B.C.E.), Roman statesman and general and conspirator against Caesar …   Etymology dictionary

  • Brutus — Brutus, Lucius Junius, einer der ersten röm. Konsuln (um 510 v. Chr.) nach der Sage Sohn des Marcus Junius und der Tarquinia, Tochter des Königs Tarquinius Priscus. Als Tarquinius Superbus alle Glieder seiner Familie beseitigte, um keinen… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Brutus [2] — Brutus, Marcus Junius, Haupt der Verschwörung gegen Julius Cäsar, der ihn 46 v. Chr. zum Statthalter im zisalpin. Gallien, 44 zum Prätor von Rom gemacht hatte. Trotzdem stellte sich B. an die Spitze der Verschwörung gegen Cäsar, unterlag mit… …   Kleines Konversations-Lexikon